Coracias Venusta

Actrice de la croissance des entreprises

Suivez-nous :

02
avr.

Développer son réseau, plus ou moins facile selon le sexe ?

Ça ressemble peut-être à ça de développer son réseau ?

Au départ, c’est carré : Il se résume à son entourage proche – amis, collègues, famille.
Et puis, à un angle, apparaît une boîte. Que contient-elle ? C’est quelqu’un que je ne connais pas. Nous avons des valeurs communes. Il m’ouvre son réseau.

Des anecdotes sur son développement de réseaux. Lisez celui de Coracias-Venusta

Mon carré prend de la perspective, il devient cube.
Tiens une autre boîte ! Que contient-elle ? Je ne me sens pas à l’aise, elle ne me correspond pas. Vite, je prends la tangente !

Dans ces boîtes, il y a de tout et parfois rien…

Une de mes dernières anecdotes réseau

Ainsi, vous l’avez deviné, je participe à des ateliers, des conférences, des débats, ….

Bref, je développe mon réseau professionnel.

Les objectifs des participations sont divers :

  • Faire connaître Coracias-Venusta,
  • Écouter les besoins en production, ressources humaines, commerce,…
  • Échanger des idées, des points de vues,
  • Et bien entendu faire du business !

La semaine dernière, conférence réseau sur les droits du dirigeant d’entreprise. Le conférencier aborde le thème du contentieux et des négociations.
Mon voisin, PDG, me déclare tout d’un coup : « Vous, vous avez les formes au bon endroit pour les négociations ».
A votre avis,

  • Solution 1 – impact physique : Il n’a pas vu mon direct du droit lui arriver en pleine figure.
  • Solution 2 – impact verbal : « Et vous, comment pourriez-vous améliorer vos formes intellectuelles pour atteindre mon degré de perfection ? »
  • Solution 3 : Il a eu droit aux 2 impacts.

Un message est compris si la réaction de la personne qui reçoit l’information est en adéquation avec le propos émis.

Ma réaction fut la solution 2. Le poids des mots m’a paru plus approprié à ce contexte. Le ton et mon regard ont aussi contribué à sa compréhension.

En retour, j’ai eu droit à « Pardon Madame ». Il a effectivement compris le message.Sa réponse a été, pour moi, en adéquation avec mon propos.
Ce que je retiens de cette histoire :

  • En interprétant la situation, ce monsieur a cru déceler une opportunité. Il a tenté sa chance. Son processus est cependant à retravailler et ses bonnes manières aussi.
  • Il réfléchira peut-être à deux fois avant de ressortir ce genre d’énormité et pensera à adapter ses prochaines interventions au contexte.
  • Il m’a inspiré cette idée d’article !

Est-il alors plus facile/difficile pour le genre féminin de développer son réseau ?

Voici le résultat d’une enquête menée auprès de 12 hommes/15 femmes – âge de 35 à 56 ans :

Pourquoi ça serait plus facile de développer son réseau en tant que femme ?

  • « Parce que nous le valons bien »
  • Parce que les femmes sont intuitives
  • Parce que les femmes fonctionnent naturellement en mode partage

Pourquoi ça serait plus difficile ?

  • « Parce que les hommes ne pensent qu’à ça»
  • Parce que les hommes veulent garder le pouvoir
  • Parce que les hommes osent et pas les femmes

Les clichés ont la vie dure !

Je ne crois pas que ce soit plus facile ou plus difficile que l’on soit grand/petit, beau/moche, femme/homme, ….
Nous avons des objectifs à atteindre, pour cela nous nous donnons des moyens, développer son réseau par exemple.

1-Nous rencontrons des personnes, ça tilte – tant mieux.

Les motivations des membres du réseau sont complémentaires aux vôtres, elles conduiront à la réalisation d’actions communes.
Des relations de confiance et de compréhension mutuelle s’établissent, elles vous permettront d’atteindre aussi vos propres objectifs.

2-Nous rencontrons des personnes, ça ne tilte pas – Nous apportons les ajustements nécessaires.

Les ajustements peuvent être radicaux tels que : vite fuyons, nous ne partageons pas les mêmes valeurs, ambitions, vision.
Les ajustements sont plus « doux » tels que : rappeler à ce monsieur les règles du jeu.

Avez-vous des anecdotes de ce type ? Et, partagez-vous mon avis ? 

Christelle Dumont
Crédit photo : © Christelle Dumont

Le commentaires sont fermés.