Coracias Venusta

Actrice de la transformation des organisations

Suivez-nous :

10
fév.

Grand Débat National : la démarche appliquée

Au travers d’un Grand Débat National, notre Gouvernement nous interroge sur quatre thèmes.

Tous les français sont invités à dialoguer via des réunions proposées sur l’ensemble du territoire ou via le site internet granddebat.fr/
                                (Quel fut le coût de ce site : 750€ ? 1200€ ?)

J’aime bien comprendre le pourquoi du comment afin d’agir avec efficience et bon sens. C’est pour cela que je me suis permise de

décortiquer le processus de l’après Grand Débat National.

Après le Grand Débat National, une synthèse sera réalisée. Mais, au vu des délais indiqués dans la démarche, cette synthèse sera incomplète ! Analysons ensemble cette démarche.

Des garanties nous sont offertes en employant de jolis mots comme « inclusion », « neutralité ».
Le Larousse nous en donne les définitions :

  • Inclusion : Action d’inclure quelque chose dans un tout, un ensemble ; état de quelque chose qui est inclus dans autre chose : L’inclusion d’une clause nouvelle dans un contrat.
  • Neutralité : État de quelqu’un, d’un groupe qui ne se prononce pour aucun parti ; caractère de leurs œuvres, de leur attitude : Observer une neutralité absolue dans un conflit.

Et qu’est-ce que cela veut dire dans le cadre de ce Grand Débat National et de son « après » ?

Comment seront traitées toutes nos réponses aux questions posées par Monsieur Emmanuel Macron décrites dans les thèmes ?
Tous les français auront-ils accès à toutes les réponses, y compris les états papiers ?
Qu’en est-il des lobbyings comme celui qui a influencé l’arrêt de la limitation à 80 km/h ?
Comment s’assurer alors que ceux qui sont chargés de traiter nos réponses ne choisiront pas celles qui les arrangeront ?

Je vous livre mon analyse :

Mon objectif est de faire prendre conscience aux auteurs de la synthèse que la gestion des réponses récoltées soit irréprochable et surtout, que nous, français, en soyons convaincus : 

La gestion de l’après-débat est tout aussi importante que le débat lui-même,

aujourd’hui, cela semble hélas voué à l’échec.

Christelle Dumont
Crédit photo : © Christelle Dumont

Autres articles à votre disposition :  

  • Éléments clés pour une réunion de travail efficace. Extrait : « Discuter de plusieurs sujets au cours d’une même réunion est synonyme de perte de temps car générateur de baisse de concentration des participants. C’est aussi un excellent moyen d’endormir son assistance (Ce qui peut être un objectif).»
  • Transformation organisationnelle d’un agitateur culturel. Extrait : « le point de départ pour un réel renouvellement, est d’identifier et de faire admettre les dysfonctionnements relationnels du système (interne/externe). » « Le système s’adapte mais sa stratégie de survie est de conserver l’équilibre acquis. »

2 commentaires sur “Grand Débat National : la démarche appliquée”

  1. Je ne peux que vous féliciter : tout ce que vous dites est tout à fait exacte. Si ceux qui sont assis sur les bancs de cette assemblée nationale voyaient les choses comme vous, la France irait beaucoup mieux !

  2. C’est avec intérêt que j’ai regardé votre vidéo, sans être lassé. Votre discours est captivant et sincère, ça change des discours télévisés ! Bravo pour votre analyse pleine de bon sens et de vérité, je suis entièrement d’accord avec vos propositions.

Laisser un commentaire