Coracias Venusta

Actrice de la croissance des entreprises

Suivez-nous :

26
août.

Opposée à l’idée de parquer les non-vaccinés Covid

J’ai lu un post qui m’a profondément blessée : Une dame apportait son soutien à Monsieur Macron. Je suis d’accord avec elle ; cela ne doit pas être facile pour lui et beaucoup d’entre nous ne rêvent pas d’être à sa place.
Elle terminait son post en conseillant à Monsieur Macron de parquer les non-vaccinés. Je n’accepte pas ce genre de propos : mes deux grands-pères ont fait la guerre 39 45, tous deux prisonniers, parqués dans des camps.

Réaction suite à un post où une dame suggérait à Monsieur Macron de parquer les non vaccinés Covid !

Je me permets de vous livrer mon opinion sur le sujet.

Qu’est-ce que je sais exactement de la situation COVID en France ?
Pas grand-chose à vrai dire, puisque j’entends tout et quelques temps plus tard, son contraire :

19 centres commerciaux, pass sanitaire

Le 20 août, annonce de la radio RDL : « taux d’incidence frôlant les 200, application du pass sanitaire dans 19 centres commerciaux du Nord dès le mardi 24 août. »
Le 23 août, après que de nombreuses personnes se soient probablement précipitées dans les magasins, réévaluation… les chiffres oscillent.

La vaccination, l’immunité collective

Avril 2021, un exemple à suivre : Israël.
Le 22 août 2021, l’un des titres du journal Le Monde : « En Israël, le rêve perdu d’une immunité collective face au Covid-19 ». « Au printemps, … premier pays au monde, sinon à atteindre une immunité collective contre le Covid-19, du moins à s’en approcher suffisamment pour crier victoire. …. Mais, au terme d’un été d’insouciance, le pays se découvre fragile face à une quatrième vague de l’épidémie… »

Les faits, les constats du quotidien

Nous sommes en août. Dehors il fait froid. Le vent fait chanter mon peuplier.

Et quoi d’autre ? Je réfléchis… et dans ma tête résonnent des airs de musique, des paroles :

  • Où sont passés les beaux jours ? (Julio Iglesias)
  • Près de la grève, souvenez-vous des voix de rêves chantaient pour nous (Tino Rossi)
  • Tout va très bien, tout va très bien (Ray Ventura)
  • Paroles et paroles et paroles (Dalida et Alain Delon)
  • Cherche ton bonheur partout (France Gall)
  • J’y crois encore et en cœur (Amel Bent)
  • Le temps et rien d’autre (Charles Aznavour)

J’ai hiverné mais pas hiberné

Définition d’hiverner avec exemples : mettre les bestiaux à l’étable durant l’hiver. Un ours, la température baisse mais reste suffisamment élevée pour que l’animal réagisse face à un danger.

Noël rien, anniversaire rien.
« Oui mais on a dit à la télé que si on était dans un lieu clos on pouvait faire crever nos aînés ! alors je suis restée chez moi et j’ai écouté la télé : toujours les mêmes experts avec leurs mêmes mots ! Heureusement, on a pu sortir un peu plus loin : je ne pouvais toujours pas aller voir ma mère car elle ne rentrait pas dans la case « motif impérieux », soit dit en passant : tant mieux !  En revanche, OK pour pratiquer un sport, maximum à 10kms de chez soi. Bon pour aller au golf, j’avais 11Kms175. Fallait pas me faire chier pour presque 2Kms parce qu’ils ont dit que faire du sport en extérieur, ça risquait rien ! Et aujourd’hui, pourquoi ça a changé ? »

Mon entourage se vaccine : marre du masque, marre du confinement

Ah l’espoir, la liberté, la « re » naissance, ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux (Pierre Perret).

Des années plus tôt, je me souviens que cet entourage s’interrogeait à mon sujet : « Mon Dieu, si elle ne se marie pas, que va-t-elle devenir ? »
Leur interrogation est devenue plus affirmative : « Tu devrais te faire vacciner ! Mon Dieu, que vas-tu devenir sans restaurant, sans cinéma, sans voyage ? ».

Conversation, en mai 2021, je disais à l’un des médecins chargés de vacciner dans le Cambrésis

« Vous faites le pari que ce vaccin vous sauvera. Permettez-moi de faire le pari inverse : je n’ai que la version des conséquences court terme, je suis pour la lutte efficace contre ce virus qui nous emmerde l’existence, mais aujourd’hui, mon instinct me dit d’attendre. Je respecte votre choix, j’aimerais que vous respectiez le mien ».
Il m’a répondu : « Vous avez raison, j’ai fait un pari. Je ne sais pas ce que ce vaccin me réserve à l’avenir, je n’ai pas d’argument pour vous certifier que ces vaccins sont bons à long terme ».

Demain, une espèce de Matrix ? Total Recall ?

Je le rappelle : je ne sais pas grand-chose. Ai-je tous les tenants et les aboutissants du sujet Covid ? Bien sûr que Non !

J’entends chaque version : CEDH/Conseil constitutionnel, conflits d’intérêt, complot, Moderna/ ivermectine, …

Cela a construit mon opinion. Tout en n’imposant pas ma « loi », lorsque l’on me demande mon avis sur le vaccin, je dis ce que je crois être bon pour moi. Après, l’autre réfléchi et fait son choix en pleine conscience de ce qu’il lui semble bon pour lui.

Nous ne vivons pas dans le monde des bisounours, tout semble réglementé par la jouissance perverse que procure le Pouvoir.

Chacun d’entre nous est susceptible de passer pour un con pour un autre. D’ailleurs, je suis probablement une conne pour certains d’entre vous qui lisez l’article.

Le problème est : En quoi le fait de ne pas me vacciner nuit à l’autre ? Le 23 août 2021, quasiment tous les médias indiquent que l’efficacité des vaccins Pfizer et Moderna a baissé. Martin Blachier commente : « L’immunité collective dont on nous parle depuis très longtemps est quasiment inatteignable avec cette efficacité ». De fait, « vacciner les gens pour protéger les autres, ça devient plus discutable ». Il faut donc, dit-il, « que la vaccination se fasse pour une protection individuelle de la population » et qu’ « on vaccine des gens qui sont à risque ». »

J’espère que demain nous ne seront pas dans Matrix ou Totall recall.

à la dame initiatrice du post sur le fait de parquer les non-vaccinés, vous l’aurez compris : vous êtes une conne pour moi.

Christelle Dumont
Crédit dessin : © Christelle Dumont

3 commentaires sur “Opposée à l’idée de parquer les non-vaccinés Covid”

  1. Bonsoir Christelle,
    Très bon retour d’un vécu personnel ; toutefois je te trouve très tempérée dans tes propos concernant cette dame qui a soit perdu la mémoire soit séché les cours d’histoire dans sa jeunesse.
    Manifestement cette période chaotique fait ressortir de curieux comportements. Mais au delà de cela se pose la question : « à quoi peut bien servir la culture si l’on n’a pas compris la situation (mise en place d’une dictature mondialiste) ? ». Est-ce qu’une sortie culturelle supplémentaire (cinéma, théâtre, musée, etc.) va changer les choses et aider les gens à mieux comprendre qu’il suive un tyran qui les amène à l’abattoir ?
    Pour certain le réveil est vraiment long !

  2. Votre article est tout à fait justifié. J’ai fait le choix de la vaccination et l’idée de « parquer » est un scandale !

  3. Malgré la connaissance du passé et de ses conséquences, ce genre d’idées existe toujours. Quelle tristesse ! Les chiffres : le taux d’incidence et autres, c’est incroyable d’entendre les « élites » et les journalistes ne donner qu’une interprétation. Prenez le nombre de cas cet été, l’un d’entre eux aurait-il signalé que beaucoup de tests ont été effectués et donc que proportionnellement il y avait en fait un pourcentage moins faible de cas positifs par nombre de tests effectués ? Ce chiffre a probablement aussi été utilisé pour forcer la vaccination. Parle-t-il du peu de lits en réanimation (à Mayotte moins de 20 places.)? Parle-t-il de la vague de suppression des lits d’hôpitaux ? Parle-t-il aussi du fait que le vaccin n’est pas efficace face au variant Delta et probablement aux autres qui vont bientôt arriver (mutation) ? Le vaccin nous a été vendu comme nous empêchant d’avoir une forme grave, ceci veut alors bien dire que la personne vaccinée peut attraper le virus et qu’il faut respecter les gestes barrières même entre vaccinés. Mais non, au lieu de cela, la communication est faite pour que les vaccinés se sentent intouchables, ils ne se feront plus tester et peuvent se balader avec le virus puisqu’ils ont le pass sanitaire dont la fin est prévue mi-novembre. Beaucoup de mensonges, d’incompétences et de cachoteries sur cette crise et donc favorisant les idées de la 2nde guerre mondiale pour certains.